N3F – ASCAP HB vs HBC Lure Villiers (8 Novembre)


Match de Handball Nationale 3 Féminine : l’ASCAP Pays de Montbéliard reçoit le club de HBC Lure Viller
s

L’Equipe de Nationale 3 Féminine de l’ASCAP Pays de Montbéliard Handball reçoit le club de HBC Lure Villers, pour un véritable derby le 08 novembre prochain à l’Axone (Axo 2). Coup d’envoi du match à 20h00.

L’enjeu sera important pour les filles de l’ASCAP, puisqu’elles disposent du même nombre de points que leur futur adversaire (11pts) évoluant respectivement à la 4ème et 6ème place du classement N3F Poule 6. La victoire permettra de s’installer sur le podium plus solidement.

A cette occasion, plusieurs animations seront proposées pour le plaisir de tous : un match entre les – de 12 ans féminines du club de l’ASCAP Handball aura lieu à la mi-temps ; l’ambiance sera assurée dans la tribune tout comme dans la salle, avec notamment la présence d’un speaker.

Le live est à suivre sur la page Facebook du club : https://www.facebook.com/ascaphandball

En lever de rideau de ce match, l’équipe des +16 M évoluant en PréRégional affrontera HBC Fougerolles St Loup Aillev à 18h00. L’occasion pour les seniors garçons de l’ASCAP de prendre la tête du championnat à l’issue de la rencontre.

L’organisation de cette soirée a été confiée à 4 étudiants de la Licence Professionnelle MOSEL (Marketing et communication des Organisations du Spectacle, de l’Evénementiel, et des Loisirs), du département GACO de l’IUT de Montbéliard.ascap_lure_affiche

4ème titre de champion d’Europe pour David Zollinger

En général j’en parle sur Tomorrownewsf1.com (alors que d’autre site n’existait pas ou me disait par mail « mais pourquoi tu parle de ce mec ? »), mais étant donné que le blog a changé de ligne éditoriale, j’en parle ici. D’autant que j’en suis fier de ce que David fait. La dernière fois qu’il avait gagné le titre de champion d’Europe il m’avait invité à venir chez lui et on a passé la soirée à discuter de tout et rien, tout en regardant Casino Royale à la télé. C’est d’ailleurs la dernière fois que j’ai bu de l’alcool ! C’est dire ! Depuis je regarde de loin ce qu’il fait et ce 4ème titre est vraiment une bonne nouvelle. Pour lui et son équipe.

Arrivés au Portugal avec sept points d’avance sur Vincent Capillaire, David Zollinger et Philippe Mondolot ont réalisé une course stratégique parfaite pour décrocher leur quatrième titre dans le Championnat de VdeV Endurance Series sur le circuit d’Estoril.

Avant d’entamer cette dernière course de la saison, la paire Zollinger-Mondolot a été rejointe par le jeune suisse Fabien Thuner, qui faisait partie de l’équipage l’an dernier. Rapidement, la Norma M 20 FC n°40 du Team Palmyr s’illustre en haut de la feuille de temps lors des essais libres avant de laisser Thuner établir le deuxième temps de la séance qualificative. De bon augure pour la course.

David : Nous avons eu une petite surprise le vendredi avec la présence de Fabien pour participer à la fête, si fête il devait y avoir. Nous en avons profité pour l’enroler dans notre équipage et le prendre en renfort sur cette épreuve. L’équipe Palmyr a fait un excellent travail pour régler notre Norma M 20 FC du Picard Racing. Cela s’est immédiatement ressenti dans nos chronos. C’est Fabien qui a brillamment relevé ce défi de la qualif en signant le deuxième chrono à quelques dixièmes de la pole position.

La dernière course de la saison se déroule sans le moindre problème pour le trio Zollinger-Mondolot-Thuner. Dès le départ, la stratégie est claire pour l’équipe Palmyr, la prise de risque est interdite et les pilotes doivent se contenter de calquer leur rythme sur celui de leurs rivaux au championnat. Quatrième à l’arrivée, la paire Zollinger-Mondolot renoue avec le titre, un an après l’avoir perdu sur ce même circuit d’Estoril.

David : Tout restait à faire avec une course de 6 Heures. Fabien a pris un excellent départ avant de céder sa place à Philippe. Il a ensuite enchaîné avec un second relais avant que je termine le travail. Notre objectif était de suivre la n°8 et cela a parfaitement fonctionné. Cette dernière termine 2e et nous en quatrième position après avoir écopé d’un drive-through. A l’arrivée, nous sommes à égalité de points, mais départagé et déclaré champion au nombre de victoire. (2 à 0 pour la n°8)

Nous sommes sacrés pour la quatrième fois en VdeV. Il ne faut pas oublier de remercier et d’associer Grégory Fargier à ce sacre. Il a piloté à nos côtés tout au long de la saison sur les courses longues, et ce titre est aussi le sien. Je remercie également toute l’équipe Palmyr qui a encore fait un travail incroyable cette année. Les statistiques parlent d’elles-même, en cinq saisons, nous avons remporté quatre fois le championnat et terminé une fois deuxième, ce n’est pas un hasard. Il faut aussi souligner le succès de Norma. Depuis 2006, j’ai disputé huit saison au volant de leurs voitures et j’ai remporté six titres. Nous portons une nouvelle fois haut et fièrement les couleurs de Norma Auto Concept de Norbert Santos et Guilhem Roux. Je remercie également mes parents ainsi que tous les personnes qui nous ont soutenu tout au long de l’année.

La saison n’est pas encore terminée pour David, qui vous donne rendez-vous à Ledenon pour ses dernières journées de coaching, histoire de vous préparer au mieux pour 2014 !

Découvrir David Zollinger et son activité de Coaching en cliquant ici

Post GP Austin, Pole Sud 38 et Estoril

Sébastian Vettel n’en fini plus de battre des records. 8 victoires de suite (il gagne toutes les courses depuis le GP de Belgique, fin Août), un record historique en Formule 1. Normalement la logique statistique voudrait qu’il s’arrête là et que le GP du Brésil offre un nouveau vainqueur. Mais, avec Vettel la logique explose, d’autant qu’il vise une 13ème victoire cette saison et que l’on ne s’arrête jamais à 12 en F1. Bref, vous l’aurez compris, la logique des chiffres est ainsi faite. Après 7, 9, puis 13 et 14. Entre les deux 8 et 11. Mais pas d’autres chiffres. Le précédent record de victoire à la suite étant de 7, cela risque d’être donc 9.

Belle course de Romain Grosjean, second après une course intelligente. Je pense qu’il arrive à maturité et que l’an prochain il pourra viser la victoire si la Lotus est performante. D’autant que l’avenir de l’équipe commence à se présenter sous le signe du Venezuela. Quantum Motorsport, le consortium qui devait prendre 35% de l’équipe a vu sa dead line expirée le vendredi 15 à minuit. Il semble que Gérard Lopez de Genii Capital (propriétaire de Lotus F1 Team) ait accordé un délai jusqu’au GP du Brésil. Au-delà, la signature de Pastor Maldonado sera acquise, ainsi que son sponsor pétrolier PDVSA pour 20 millions d’euros en 2014 et 2015. En effet, la société d’état va débourser l’équivalent à Williams F1 Team et payer les moteurs Mercedes pour 2014 et 2015. Honorant d’une certaine manière son contrat. Quoi qu’il en soit, 20 millions d’euros dans les caisses de Lotus seraient toujours plus qu’aujourd’hui et une bonne nouvelle. De son côté Pastor Maldonado souhaite, d’après les rumeurs, un salaire de 4 millions d’euros par an…

….

L’équipe de l’ASPOHB N1F a fait le déplacement à Pole Sud 38 (vers Echirolles). Une défaite 32-21 difficile, car les bisontines ont affronté un gymnase inutilement hostile et un arbitrage moyen (surtout en deuxième mi-temps). Ainsi soit-il, la loi du sport est faite comme cela. La prochaine échéance du Pouzin ce week-end permet de penser que les prochains matchs de l’année 2013 seront désormais tous importants pour le championnat. Pendant ce temps, Vesoul gagnait 25-24 contre la grosse équipe de Stella Sport St Maur.

De son côté la Prénationale Fille était en déplacement en Bourgogne contre Varois-Arc. Une difficile victoire 22-23, car l’équipe peut faire beaucoup mieux et plus fort. Elle en a le potentiel, mais se repose trop facilement sur ses acquis. Imaginez que les filles de Delphine Girardin menaient de 7 buts après 40min de jeu et vous comprenez le scénario de la rencontre… Je sais que chacune à un potentiel important pour être au sommet du classement. La confiance doit revenir. J’ai pris beaucoup de plaisir de revoir ces visages et sourires que j’ai toujours aimés l’an dernier et je tenterais d’être là le plus souvent possible en deuxième partie de saison. Promis.

Dimanche, mon ami David Zollinger et son équipier Philippe Mondolot ont été titré pour la 4ème fois championne d’Europe d’Endurance Proto en VdeV. Un titre acquis au prix d’une course faite de nombreux rebondissements à Estoril, au Portugal. Bravo à David qui enrichi son palmarès depuis dix ans maintenant.

La semaine débute toujours par un Lundi, un jour nouveau pour une nouvelle semaine au Sud du Paradis.

Emilien Larrière : « Le score est sévère par rapport à la physionomie du match » ASPOHB N1F

Après une performance impeccable durant les trente premières minutes contre Bourg de Péage, samedi, l’équipe de N1F de l’ASPOHB repart avec un petit point. Emilien Larrière nous en dit plus…

Résumez nous la rencontre de samedi :

« On a fait une très bonne première période en menant tout au long de ces 30 premières minutes. On mène 12-11 à la pause. En seconde période, nous n’avons pas réussi à sortir de leur bloc défensif central et on se retrouve en échec aux tirs. On perd de nombreux ballons et on se prend des contre-attaques faciles pour nos adversaires qui rappelons-le fait partie des prétendants à la montée avec un effectif pléthorique. »

Que retenir de ce match pour la suite du championnat ?

« Le score est sévère par rapport à la physionomie de la rencontre et à la qualité de jeu que l’on a produit surtout en première. On va s’appuyer sur ces 30 bonnes minutes pour avancer dans notre jeu qui s’est bien amélioré par rapport au match de Narbonne. »

source : Aspohb