Claude Nicolas Ledoux, l’architecte de la Saline Royale d’Arc et Senans

Ayant visité avec mon amie la Saline Royale d’Ar et Senans, la découverte de l’œuvre de l’architecte Claude Nicolas Ledoux est remarquable d’innovation.

Architecte sous l’ancien régime, on lui devra les Salines Royale et le Théâtre de Besançon, ainsi que divers hôtels particuliers et barrières, avant de tomber en disgrâce après la révolution de 1789. La caractéristique de Ledoux était ce coté utopiste et avant-gardiste qui marque ses œuvres. Beaucoup de projet n’ont jamais vu le jour après la révolution. En 1775, Ledoux présente les esquisses du projet de cité idéale de la ville de Chaux, donc la saline Royale devait former le centre. Un projet spectaculaire qui ‘na jamais vu le jour, tout comme le cimetière sous terrain surmonter d’un globe dans la même ville.

Une usine de fabrication de canon aux cheminées pyramidales, en passant par des maisons clauses, ou encore des maisons de tonneliers, toutes les excentricités sont de mise et la visite du musée de l’architecture de la Saline choque l’œil. Le fait de savoir que nous sommes entre 1760 et 1800 laisses songeurs. Spectaculaire.

L’homme est mort en 1806. Son œuvre étonnera toutefois ses projets ont été jugé délirants après sa mort, mais en 1925, Ledoux est réhabilité et reconnu comme un visionnaire par le cubisme, surréalisme et postmodernisme. Au même titre que Le Corbusier aujourd’hui, Ledoux est désormais considéré comme un des plus grands architectes de son temps.

Concernant la Saline Royale d’Arc et Senans, l’architecture est impressionnante et fait tourner la tête. Tant de chose à voir.

Voir la fiche Wikipedia de Claude Nicolas Ledoux.

Voir le site des Saline Royales d’Arc et Senans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *