Critique de critique : District 9

Je viens de sortir de la séance il y a 40 min et je dois dire que Discrit 9 est très impressionnant.

Nous sommes en 1982, un vaisseau E.T s’installe en lévitation au dessus de la ville de Johannesburg (Afrique du Sud pour les nuls en géo). Les humains ont décidé d’installer les extra-terrestres dans un ghetto-camps de concentration –  bidonville,  nommé District 9. Un endroit où les Nigérians et les E.T cohabitent pour le meilleur et pour le pire. 28 ans plus tard (donc 2010 l’année ou l’action se passe), les humains décident via le MNU (Multi National United), de transférer les E.T dans un autre camp à 200km de là, le District 10.

Concernant le film en lui même, il mélange documentaire et film, ce qui est assez vif et parfois déroutant. Il y a quelques moments de longueur, mais tout est très dynamique. Pour les effets spéciaux, c’est tout simplement stupéfiant. Les « crevettes » sont très réelles, les bâtiments, armes, sont très réels. Pour un budget de 35 millions de dollars, nous ont fait Astérix…plaisanterie mise à part, ce film de science-fiction est très intéressant, mais n’apporte pas vraiment de « morale » telle qu’aime nous servir le cinéma US. C’est d’ailleurs ce qui manque dans le film.

Le film est tout de même violent et certaines scènes ne seront pas du goût de tous.

Note 8/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *