Retour Schumacher : le parallèle Prost

L’agitation est forte autour du possible retour de Michael Schumacher en Formule 1. En Italie et en Allemagne les rumeurs vont aussi vite qu’un message Twitter. Reste la grande question : pourquoi ce retour ?

Il semble que Michael Schumacher réalisera d’ici peu, un test au volant de la Honda RA107 (avec un moteur Mercedes ?), pour que Mercedes et le septuple champion du monde s’engage à collaborer à partir de 2010. Une histoire qui rappel celle  d’Alain Prost en 1996.

Ce qu’il y a d’intéressant avec la Formule 1, c’est que l’histoire se répète souvent. Nous sommes en 1995/1996. Alain Prost est encore sous contrat Renault, comme consultant jusqu’au 1 Octobre 1995. Le divorce entre les deux parties est officiellement annoncé fin Juillet. Après un essai avec une Mercedes Classe C DTM à Magny-Cours, l’envie du pilote français de revenir était de plus en plus forte. A 40 ans, il élabore un plan précis avec Julian Jakobi : piloter en 1996 pour le compte de l’équipe de Ron Dennis. Un essai sera organisé à Silverstone et déclenche un phénomène médiatique d’ampleur. Prost avec cet essai sollicitait sa motivation, et le réveille de ses exploits. Tout était prévu : même le contrat de 10 millions de dollars pour 1996. Mais la signature ne viendra jamais…

L’anecdote est devenue célèbre depuis. Un soir en rentrant chez lui, Alain Prost est interpellé par son fils Nicolas : « Dis Papa, pourquoi tu veux courir ? Ayrton est parti. » Le coup ultime a été porté et le rêve d’un retour d’Alain Prost en F1, sur une McLaren ne se réalisera jamais

Le parallèle avec Schumacher est donc facile. Pourquoi revenir ? Comme pour Prost, pour tester sa motivation ? Se rassurer ? Beaucoup de personnes se demandent pourquoi un tel retour ?  Mais il faut constater que Mercedes – Benz semble refaire les mêmes erreurs qu’en 1995-1996 lorsqu’elle a acceptée un contrat de 10 millions de dollars pour Nigel Mansell, sous le prétexte de vouloir un champion du monde au volant d’une monoplace avec un moteur ornée de l’étoile à trois branches.

One thought on “Retour Schumacher : le parallèle Prost

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *