Quelle ambition économique pour le Pays de Montbéliard ?

Les chefs d’entreprise du Pays de Montbéliard n’ont pas la foi dans leur région. Ils doutent. Le diagnostic n’est pas nouveau : un problème d’image, d’attractivité, des difficultés de recrutement et un avenir économique incertain. Si le site PSA de Sochaux porte des espoirs, l’écart se creuse avec les équipementiers et les fournisseurs trop liés à la mono-industrie.

L’assemblée générale de la CCI du Doubs qui se déroulerait samedi dernier au musée Peugeot, a servi de cadre à un échange « sans langue de bois ».

Que demandent les patrons ? Que le territoire se donne les moyens pour développer ses atouts. Ils dénoncent l’absence de centralité du Pays de Montbéliard et l’inégal dynamisme entre Audincourt et la cité des princes. Ils réclament la diversification, ils rappellent la proximité de la Suisse pour y trouver des clients. Ils trouvent en l’Aire Urbaine un « territoire pertinent » pour un développement équitable, avec mise en cohérence des projets et un « raisonnement collectif » entre les trois pôles, Belfort, Héricourt et Montbéliard. Enfin, échapper à l’impression que, toujours, Belfort est la tête tandis que Montbéliard fournit les bras.

La CCI se dote d’une nouvelle organisation pour tenir compte de ces spécificités. L’objectif : la confiance pour combattre le doute, rétablir la vision du long terme et augmenté l’attractivité de l’Aire urbaine.

« Quelle ambition économique pour le Pays de Montbéliard dans l’aire urbaine ? » était le titre de cette rencontre. Le brainstorming se poursuit.

source : L’est républicain

Concours Coopilote prolonge jusqu’au 31 Octobre

Le concours Coopilote pour Devenir Entrepreneur prolonge jusqu’au 31 Octobre 2008.

Ce qui signifie que la clôture des inscriptions n’est plus fixée au 30 Septembre, mais au 31 Octobre, jusqu’à nouvelle ordre.

Pour plus d’informations sur Coopilote, consulter la vidéo de Vincent Girard, gérant de l’entreprise, dans l’entretient que j’ai eu avec lui fin Juillet.

www.coopilote.com

Redémarrage système

Le mois d’août, dans quelques jours, se terminera pour de bon. Et, après quelques jours de repos, profitant de la vie comme n’importe qui, je ne réalise pas encore toutefois ce qu’il va prochainement se dérouler. Un rêve va se réaliser dans les prochaines semaines. Je ne vais pas tout vous expliquez. Pour faire simple, j’ai toujours eu envie de me rapprocher des gens et insufflé un esprit d’innovation. Le pense que la région, Franche Comté aspire, ces derniers temps, à un changement de mentalité et j’ai le désir d’y contribuer.

C’est un changement personnel important, voilà plusieurs mois que je prépare, discute, réfléchit et prend des notes (ce qui fera rire quelques personnes d’ailleurs). Une gestion de l’avenir, une anticipation qui rend plus stressante la productivité qu’elle ne l’optimise vraiment.

Ce sera pour moi un changement professionnel encore plus important. Je garderais des contacts avec les personnes avec lesquelles j’ai travaillé depuis deux ans autour de la Formule 1. La plupart sont des amis. J’espère que ma nouvelle vie me procurera d’aussi belle rencontre. Mais aussi un mode de travail équivalent, avec la rapidité d’exécution et un impact fort.

J’ai l’impression que me lancer dans l’inconnu, les mots sont peut être mal choisis pour un entrepreneur, mais c’est la vérité. J’ai déjà tenté, par le passé, de crée un projet qui a échoué. Mais l’expérience acquise m’a permis de comprendre qu’un bon réseau, bâtir une réputation, n’est pas acquis en deux jours. Cela prend du temps.

Redémarrage système donc. Virage à 180°. Même chose pour ce blog qui est devenu inconsistant depuis sa création, début Juillet. Pire moment pour lancer un média je vous l’accorde. Il n’a pas beaucoup été mis à jour, surtout ses derniers temps. C’est ma première vraie note depuis le début. Ce blog est un moyen pour moi d’avoir un contact et un lien avec des idées.

D’ici la fin de l’année beaucoup de projets vont voir le jour, dont le premier, Lash.fr qui devrait ouvrir ses portes dans les prochains jours. D’autres projets arriveront et tous tourneront autour de l’information. Au total quatre projets, ce qui me permettra de beaucoup bloguer sur ces sujets. Ce blog ouvre son premier chapitre, après une introduction brouillonne. Histoire qui, je l’espère sera passionnante pour vous et pour moi. De mon coté, en tout cas, je vais y mettre toute mon énergie

Posez-vous deux questions

Lorsque je créer un projet je me pose toujours deux questions :

  • Quelqu’un d’autre peut-il faire mon travail mieux que moi ?

En d’autre termes : si vous vous connaissez et si vous connaissez vos concurrents vous avez les clés. S’ils sont meilleurs que vous, vous devez proposez quelques choses qu’ils n’ont pas.

  • Qu’est ce que je fais semblant de ne pas voir ?

Nous pouvons tous nous laisser emporter par l’euphorie d’un moment créatif. C’est même très bien et cela permet de relâcher la pression quelques instant. Mais avant de vous laisser aspirer dans l’esprit contemplatif assuez vous que vous avez bien examiné les faits sur le terrain.

Concours Coopilote

« Devenir Entrepreneur », voici ce que propose l’association Coopilote. Ce concour vous propose de tester et lancer un projet de création d’entreprise.

Ce projet est ouvert au porteur d’un projet de création d’entreprise qui souhaite, en préalable à une immatriculation, en tster la viabilité économique au sein de Coopilote.

  • 1er Prix : Une aide financière de 1500€
  • Du 2ème au 4ème Prix : de 750 à 1000€
  • Un accompagnement au démarrage du projet (sur 2 ans maxi) à COOPILOTE

Ce concours vise des projets de services (activités artisanales et commerciales) mais aussi des projet innovant. Les projets retenus seront testés et lancés dans le cadre de Coopilote, puis développés dans le cadre d’une création d’entreprise indépendante.

Cloture des inscriptions fixés au 30 Septembre 2008

Tel Coopilote : 03.81.95.48.91

E Mail Coopilote : coopilote@wanadoo.fr

NOTA :Je connais Coopilote, c’est un bon moyen de testé une activité indépendante. Jusqu’a présent elle n’offrait pas d’argent à la création, donc ce projet de concours représente un bon tramplin pour ceux qui sont tenté par l’aventure.