Gardez votre dynamisme, c’est la clé

Article publié sur le blog de l’espace de Coworking IBureauBisontin

Nous sommes tous humains. Nous fonctionnons sous la forme de cycles et il arrive de temps à autre de manquer de dynamisme. Je l’avoue, j’ai subi ce manque, que je retrouve aujourd’hui.

Récemment, en Janvier et jusqu’à la mi-Février, le vide. Le manque et l’angoisse de la page blanche. Je travaillais, mais sans l’envie et l’énergie qui permet de déplacer les montagnes et de voir les journées passées si vite qu’il faudrait plus de 24h. Les jours passaient et les échéances de travail devenaient de plus en plus insupportables et la pression augmentait de plus en plus. Je me forçais, mais c’était pire. J’avais l’impression de me battre contre des horloges géantes. Ridicule. Impossible pour moi de me tourner vers mes amis, de peur de leur faire subir l’état d’esprit négatif qu’ils n’avaient pas besoin d’absorber. L’être aimé également se détournait et fuyait, voir reprochait le comportement et il fallait être positif envers les collègues et collaborateurs. Mais rien ne venait.

Pourtant ce livre annuel (que j’ai terminé et reçu un exemplaire samedi dernier d’ailleurs) est important à plus d’un titre et dispose d’une stratégie de communication. Mais, l’accouchement a été douloureux et cela s’est répercuté sur le reste de mes activités. Je ne sais pas comment le dynamisme est revenu. J’ai retrouvé mon entourage, pris une bonne dose de bonne humeur et j’ai chassé mes idées obscures.

Mais, je l’avoue simplement, j’ai peur de ne plus être le même, suite à cet épisode. Comme un traumatisme. Vous avez beau avoir l’impression d’être accompli dans votre activité, de penser que vous connaissez votre partition les yeux fermés et c’est à ce moment-là que vous perdez pieds. Vous devez rester vigilant sur les évolutions de votre métier pour rester sur le coup. Aujourd’hui, dans notre monde d’accélération continue, un ralentissement et c’est le train passe. Vous ne vous en sortirez pas grâce à votre expérience ou des astuces. J’ai eu de la chance une fois. Je le sais, j’en suis conscient et j’ai retrouvé mon dynamisme depuis que j’ai terminé mon livre.

Quelle que soit votre entreprise, n’imaginez pas que vous pouvez laisser vous porter par le courant ou subir les événements. L’acquis c’est la mort de votre métier. Le dynamisme s’entretient. C’est aussi un métier.

Le Coworking

Le coworking permet aux travailleurs indépendants de ne pas rester isoler chez eux et de pouvoir trouver, dans un lieu et par l’échange avec d’autres coworkers, une dynamique dans leur activité, entre travail et convivialité. Vous pouvez travailler en réseau, ou simplement dans une ambiance amicale, studieuse et solidaire. L’espace l’Usine de Belfort a réalisé une vidéo d’explication du coworking.

Coworking from Le Jeune Vidéo on Vimeo.

Je précise que je m’occupe de l’événementiel et le marketing de IBureauBisontin, un espace de coworking à Besançon, ayant reçu le palmarès d’architecture 2011 CAUE25.

Vernissage EdWin Jeudi 9 Février 2012 at IBB

Agréable journée hier dans les murs d’IBB. Sébastien Kunz, alias EdWin investit l’espace de ses œuvres « Matières ». Organisateur de la soirée, Deparisacadizstudio est à pied d’oeuvre dès le matin. La décision est prise de mettre en place une mini galerie dans les sous-sols du bâtiment. Toute la journée, les œuvres sont mises en valeur sur les murs de bois d’IBureauBisontin. L’heure progresse à une vitesse folle. Il reste 45 min, et tout n’est pas encore totalement prêt. Peu importe, la pression monte, l’intérêt grandi.

Les coworkers commencent à disposer leurs cartes de visites sur les espaces verts des bureaux, l’entourage de l’artiste en fait autant. L’espace se vide pour laisser ses tables immaculées, brillées sous le reflet des néons. L’ensemble respire le calme. Paradoxe après l’euphorie de la journée. Sébastien Kunz arrive et fait vibrer une musique d’ambiance dans l’attente des invités à cette soirée vernissage/concert. Il débute une mini répétition. Lorsqu’il arrête, après 30 min environ, j’ai eu l’impression de la fin d’un jukebox. Une impression de vide tant la musique avait envahi l’espace de travail en arrière-plan. Je fais le tour des œuvres, les peintures sont intéressantes et jolies. Il y en a d’ailleurs une qui est exposée et déjà vendu. Une photo me plait tout particulièrement. Je me dirige ensuite vers le sous-sol pour découvrir un univers mélangeant un art avec les sentiments. Quelques choses d’impalpable. D’inexplicable. L’artiste s’inspire dans ce qu’il ressent pour produire ses œuvres et cela donne un sentiment créatif touchant.

19h07, les premières personnes arrivent. Le coup d’envoie d’un défilé de plus de 30 personnes venu assister à cette soirée. Séparé en deux, l’espace d’IBB permet à l’artiste de faire son concert, sans être gêné par la partie apéritif. La guitare commence à produire ses premiers accords, la voix est parfaite, les paroles résonnent encore dans les murs du bâtiment. Les applaudissements se font de plus en plus intenses. Les visages sont radieux, certains chantent, d’autres battent le rythme. Les chansons s’enchaînent avec passion. Les minutes passent à la vitesse de la lumière, il est déjà 23h lorsque la reprise de « la Bohème » se termine par les voix de la trentaine de personnes sur place. Le souffle retombe.

La soirée se terminera par l’apéritif, des découvertes, des rencontres, des envies et des sourires. Ainsi a été la soirée organisée par Deparisacadizstudio avec Sébastien Kunz, dans les murs d’IBB ce jeudi 10 Février.

Découvrez les extraits de ses chansons sur la page Facebook d’IBB en cliquant ici

Découvrez l’univers de l’artiste en cliquant ici

Sébastien Kunz expose son thème « Matières » à IBB le 9 Février

Début Février, IBureauBisontin  accueillera dans ses lieux Sébastien Kunz pour une exposition de ses œuvres, ainsi qu’un concert acoustique.

Le 9 Février 2012 de 18h30 à 22h30, l’artiste exposera ses toiles et une série de photos sur le thème « Matières ».

Cet événement est organisé par DEPARISACADIZSTUDIO, deux coworkers d’IBB et l’exposition sera suivie par un concert acoustique de Sébastien Kunz, pour lequel il sera accompagné par Fred Deguilhem à la contrebasse.

L’entrée est libre et appelle à la découverte.

Vous pouvez découvrir l’artiste et son univers en cliquant ici

Début 2012…

D’ici quelques jours les nouvelles machines 2012 de Formule 1 seront présentées. J’ai hâte de voir les évolutions et les nouveaux concepts. Certaines équipes doivent revoir leurs copies et présenteront des designs probablement inspirés (ou pas d’ailleurs). L’intérêt de cette saison 2012 de Formule 1 réside principalement ici. Mais dans l’attente du 18 Mars prochain, je n’ai pas vraiment chômé.

Je continu l’écriture du BusinessBookGP2012. Ce dernier sera en couleur et aura plus de contenu, avec plus d’analyses. Il sera aussi probablement plus cher (je verrais cela). Toutefois, il sera beaucoup plus moderne dans sa présentation et amorcera une nouvelle ère. Sortie toujours prévue le 25 Avril 2012.

Ceux qui suivent un peu ce blog et mon activité, savent que je suis sponsor de l’équipe de HandBall de Palente Orchamps. Les filles de N2F ont réalisé une belle opération deux fois de suites et j’espère que ce sera encore le cas à Strasbourg ce week -end. Je ne suis pas un sponsor passif pour autant, je m’implique dans la vie de l’équipe d’une certaine manière. J’étudie différent scénario d’avenir et j’ai imaginé un Business Exchange avec les bureaux d’IBureauBisontin qui devrait ouvrir ses portes d’ici Mars 2012.

Concernant IBureauBisontin, je m’occupe désormais jusqu’en Juin, de la communication online et des événements (avec un peu de marketing), de cet établissement design pour Coworking. Un reportage sur France 3 région Bourgogne Franche-Comté devrait être diffusé demain, 25 janvier. Puis une exposition de Sébastien Kunz (je vous en parlerais demain) se déroulera le 9 Février et d’autres événements aussi à l’avenir. Je réfléchis encore jusqu’à la fin du mois pour définir la stratégie définitive, mais j’aime ce challenge.

D’ailleurs avec IBB, un projet de site d’information alternatif basé sur l’économie de Besançon devrait voir le jour dans quelques semaines. Il est en cours de définition aujourd’hui.

Bref beaucoup d’activité depuis ce début d’année pour moi, avant de me concentrer sur la Formule 1 sur www.tomorrownewsf1.com et une nouvelle saison du TomorrowLine qui sera plus dynamique et différent par rapport au passé.

2012 débute bien.