Valeurs perdues

Le billet sera court, car je redoute la pauvreté des mots. Chacun a ses valeurs. Le plus souvent philosophiques ou spirituelles, elles nous définissent en tant qu’individu évoluant dans la société. Ses valeurs semblent perdues aujourd’hui. Cachées par des histoires. L’histoire de nos vies, des mensonges pour arranger la réalité, afin de vivre dans un monde virtuel d’illusions. Ses histoires accentuent les comportements individualistes, personnalisant l’homme et son image au détriment des valeurs qui nous habitent.

La crise économique accentue le repli sur soi au détriment de l’ouverture et du partage des valeurs qui nous hantent, afin de ressortir lorsque les beaux jours arriveront. L’émotion est confondue avec la raison, la puissance du dialogue transformée en histoire. Les idées se transforment en crise de conscience. Le monde pense court terme. Ne prévient pas, mais tente de guérir le virus, qui se transforme en cancer.

Désormais nous n’avons plus de valeurs communes. Elles sont perdues. Jusqu’à ce que la lumière illumine de nouveau l’abysse. Un jour peut-être…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *